Les hommes sont-ils friands de sex toys ? L’idée commune veut que ces pratiques soient exclusivement féminines mais une étude menée par les chercheurs du centre de promotion de la santé sexuelle avance que 44,8% des hommes ont déjà eu recours au sex toys ! Bien évidemment la majorité de ces hommes l’utilisent avec leur partenaire, mais pas seulement, la célèbre firme Dorcel indique que les ventes de masturbateurs sont en nette augmentation ces dernières années. Nous faisons le point sur les jouets préférés de ces messieurs.

Les jouets télécommandés

Les hommes raffolent des jouets avec lesquels ils peuvent contrôler le plaisir de leur partenaire, la tendance du moment est même aux objets télécommandés connectés ! ils permettent par exemple de contrôler l’intensité des vibrations à distance, que votre partenaire soit à quelques mètres ou à des milliers de kilomètres…

Les petits plus…

Pour améliorer leurs performances sexuelles ou pour stimuler davantage leur partenaire, les hommes se tournent aussi vers une panoplie de sex toys. Quelques exemples :

  • La pompe pénienne permet d’améliorer l’érection de manière naturelle puisqu’elle stimule la circulation sanguine en augmentant graduellement la pression dans son cylindre.
  • Les gaines péniennes permettent quant à elles d’augmenter la taille du pénis de l’homme de manière artificielle. Une gaine pénienne vibrante transparente en silicone pour créer une rallonge au sexe est le compagnon idéal pour pimenter vos nuits.
  • L’anneau vibrant (ou power ring) est un petit accessoire pour homme qui a une double utilité, il est conçu pour améliorer la longévité des performances de l’homme mais aussi pour stimuler la femme.

La liste est encore longue et il est temps de démystifier un peu l’usage des sex toys masculin : oui les hommes raffolent de ces gadgets ! Ce sont même eux les principaux acheteurs, selon Dorcel encore une fois, la majorité des produits vendus de la gamme sex toys touche les hommes (qu’il s’agisse de jouets 100% masculins ou pour le couple). Alors messieurs, on a besoin d’un coup de pouce ?